top of page

Trop vite, c'est arrivé trop vite.

Dernière mise à jour : 26 juin 2023

À peine le temps d'y penser, que déjà le mot magique s'affiche : "Enceinte 3+". On l'a voulu, très fort, mais malgré tout, je perds pieds.


Dans un coin de ma tête, quand je m'autorisais à rêver notre futur, j'ai toujours imaginé que ce serait difficile, qu'il faudrait quelques mois d'attente, peut-être même de l'aide... mais non, premier mois après l'arrêt de la pilule, premier essai, c'est écrit : Enceinte 3+.

Test de grossesse positif enceinte clear blue grossesse rapide tomber enceinte rapidement

Lui, excité, il a presque fait pipi sur le bâton avec moi, il a retourné le test avant moi et il a sauté de joie instantanément... sans moi. Dans ma tête, c'est le choc, les questions se bousculent : Comment est-ce possible si vite ? Est-ce bien la réalité ? Comment en être sûre ? Et maintenant, que dois-je faire ? Que va t-il se passer ? Bref, j'ai besoin d'un temps pour accuser le coup.

C'est vrai, on en a discuté, on a décidé ensemble que c'était le bon moment, mais dans ma projection j'avais le temps de me préparer à l'idée d'être enceinte, là je dois me préparer à l'idée de devenir maman. Et ça, ça change la donne.


Alors que lui me parle déjà prénom, je n'y suis pas encore. Je mets longtemps à prendre conscience de mon "état". Malgré les prises de sang positives et ce petit coeur qui bat, je n'arrive pas à utiliser le mot "enceinte" pour me qualifier. C'est comme si j'étais hors de mon corps, comme si je l'avais prêté au lieu de le partager. Je crois que je ne veux pas m'accorder ce bonheur, comme si je n'y avais pas le droit, je me préserve, j'ai peur.


Pendant un temps je culpabilise beaucoup.

C'est vrai, pourquoi je ressens ces doutes, ces angoisses ? Pourquoi je ne suis pas heureuse comme toutes ces femmes autour de moi qui portent la vie ? Annoncer une grossesse est toujours une bonne nouvelle, c'est forcément présage de bonheur, de joie. Pourtant, pour moi, à ce moment précis, c'est l'inconnu, le mystère. Et si ces mots me font vibrer quand il s'agit de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, ils me semblent beaucoup moins fun quand il s'agit de la nouvelle vie qui m'attend.


Un sentiment de honte.

Je prends conscience que le retour en arrière n'est plus possible. Et je crois que c'est là le plus difficile à digérer pour moi. Ma vie d'avant est derrière moi. Je partage déjà mon corps et bientôt je partagerai mon temps, mon espace, mon homme. Finalement, suis-je prête ?

Je crois que je doute déjà de mes capacités à élever un enfant.


Voilà mon nouveau défi, devenir maman.



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page